La présence d’un Data Protection Officer est obligatoire dans le cadre de:

  • Autorités et organismes publics
  • Les entreprises effectuant un suivi régulier et systématique de données personnelles à grande échelle
  • Les entreprises effectuant un suivi de données personnelles « sensibles » ou relatives à des infractions et condamnations pénales à grande échelle

Sa présence est importante pour:

  • Eviter des Amendes lourdes en cas de non-respect du Règlement Européen sur la Protection des Données
    Faire prendre conscience aux utilisateurs du respect dû à leurs données

LES MISSIONS DU DPO

  • Anticiper les risques susceptibles de rejaillir sur l’entreprise relatif aux traitement de données.
  • Développer une culture « Informatique et Libertés » au sein de l’entité ou il officie, qui prend impérativement en compte le respect le plus absolu de la vie privée des utilisateurs.
  • Il occupe la fonction de conseiller auprès des/du responsable et/ou employés qui traitent les données personnelles et de les renseigner sur les obligations dont ils doivent tenir compte.
  • Contrôler le respect et l’application des règles dictées par l’Union Européenne relatives à la protection des données.
  • Superviser l’application de l’analyse d’impact sur la protection des données (grâce au PIA, logiciel open source fournit par la CNIL)
  • Etablir un dialogue avec l’ensemble des intervenants de la chaîne de traitement de données personnelles et bien sur avec l’autorité de contrôle, la CNIL.
accord national interprofessionnel pour l’accompagnement des évolutions professionnelles, l’investissement dans les compétences et le développement de l’alternance